Situé sur les communes de Lusigny-sur-Barse et en majorité sur Courteranges, cet espace prairial et marécageux de 28 ha présente un intérêt paysager et écologique remarquable lié à l’hydromorphie des sols et aux pratiques culturales anciennes.

Une action partenariale récompensée

La protection de ce lieu fragile est le fruit d’un projet initié principalement par le Parc et la commune de Courteranges et inscrit dans les objectifs du Parc (renvoie charte). L’attrait de cet espace, à forte valeur patrimoniale, a été reconnu le 08 mars 2010 lors du classement en Réserve Naturelle Régionale, par l’ex-Région Champagne-Ardenne. Les efforts de la commune depuis 1987, et l’appui du Parc, lui ont permis d’acquérir 24 ha. En effet, c’est dans le cadre du maintien des zones humides que l’Agence de l’Eau Seine Normandie a apporté son soutien financier à hauteur de 80% à la commune, lui permettant de préserver son patrimoine paysager et écologique. Des parcelles privées ont également été incluses dans la Réserve avec l’accord des propriétaires. Sa gestion a été confiée à l’équipe du Parc – en tant que gestionnaire principal -, et plus spécifiquement un conservateur et d’un garde-animateur, et au Conservatoire d’Espaces Naturels de Champagne-Ardenne – gestionnaire associé -. Malgré une réglementation stricte interdisant l’accès au site, de nombreux cheminements riverains permettent de le découvrir de près et des animations sont proposées toute l’année, avec une attention particulière portée à l’école de Courteranges qui bénéficie d’animations spécifiques.

FIche d’identitée de la réserve

Superficie : 27,68 ha
Gestionnaire : PnrFO et CEN CA
Milieux : Prairies humides et mégaphorbiaies
Ouverture au public : non

Une biodiversité typique des milieux humides

L’originalité de la Réserve repose sur un cortège floristique riche et typique des prairies humides. Elle est divisée en deux parties : une prairie de fauche et un marais inondé 5 à 10 mois par an dédié au pâturage. La gestion par le pâturage extensif et la fauche tardive permet le maintien d’une végétation exceptionnelle, protégée sur le plan national (Gratiole officinale, Renoncule à feuilles d’Ophioglosse, Violette élevée) ou régional (Ail anguleux, Germandrée des marais, Inule des fleuves). Ces milieux humides ouverts entourés de haies arbustives sont également des lieux privilégiés pour l’avifaune comme la Fauvette à tête noire, la Pie-grièche écorcheur ou encore la Bécassine des marais. Grâce aux suivis réguliers et inventaires, on dénombre d’autres espèces liées aux prairies humides parmi les insectes (Cuivré des marais, Criquet des roseaux), les amphibiens (Sonneur à ventre jaune, Grenouille agile), les reptiles (Lézard vivipare) et les mammifères (Musaraigne aquatique) qui apprécient la présence des nombreux habitats naturels d’intérêt communautaire.

Un exemple de gestion adaptée

Sur les terres lourdes de la Champagne humide, conditionnées par les épisodes de crues hivernales et printanières, ces prairies ont longtemps été utilisées pour l’élevage. C’est cette exploitation ancienne qui a permis la survie des espèces qui sont aujourd’hui protégées. Afin de maintenir cette biodiversité, l’entretien est assuré par un fauchage tardif (après le 10 juillet), permettant à la faune de se reproduire en toute tranquillité et à la flore de produire suffisamment de graines pour assurer son renouvellement annuel. La partie marécageuse, où l’entretien mécanique pourrait nuire à l’équilibre fragile qu’il y règne, est pâturée par des chevaux. Le Konik Polski, cheval très rustique et peu sélectif sur sa nourriture est l’allié parfait. Ces 3 pensionnaires sont visibles toute l’année sur la Réserve

Une Réserve Naturelle Régionale c’est :

  • Une protection forte garantie par la loi, au bénéfice d’un patrimoine naturel de caractère exceptionnel (activités pastorales, agricoles et cynégétiques réglementées)
  • La garantie d’une gestion adaptée, locale et consensuelle du site
  • Un espace qui permet au public de comprendre la gestion raisonnée d’un espace patrimonial (sorties accompagnées par le garde-animateur)
  • La reconnaissance et la valorisation du site au sein d’un réseau régional

Mission suivie par

Fabrice Joachim

Garde animateur de la Réserve Naturelle Régionale

Pavillon Saint-Charles

03.25.40.04.14

Contacter