Le Parc naturel régional de la Forêt d’Orient n’est pas un espace contraint par des réglementations supplémentaires au reste du territoire national. En effet, il s’agit avant tout d’un territoire labellisé pour son projet de développement durable sur 15 ans, porté par ses élus, acteurs territoriaux et habitants : ce n’est pas un espace mis sous cloche, mais bel et bien un lieu de vie et de projets, sans horaires et sans tarifs de visite !

En revanche, l’équipe du Parc naturel régional de la Forêt d’Orient fait le lien avec les organismes compétents sur le plan réglementaire pour veiller à l’application des règles déjà existantes au niveau national, que ce soit en forêt, sur les espaces agricoles, sur les zones humides, sur la voirie… Certains espaces présents dans le périmètre du Parc naturel régional sont aussi soumis à des réglementations spécifiques liées à leur statut, en particulier les différents espaces naturels (les Réserves naturelles, les zones d’Arrêté de Protection de Biotope…). On fait le point avec vous !

Précautions générales

Le climat de la Forêt d’Orient peut s’avérer humide et frais, aussi prévoyez, même en été, des vêtements imperméables et couvrant bras et jambes, de bonnes chaussures de marche, quelques vivres dont un litre d’eau minimum par personne et du produit anti-moustique.

Prévenez vos proches ou l’Office de Tourisme de votre projet de balade.

• Respectez la signalisation, le balisage et plus généralement les informations et interdictions réglementaires affichées sur les itinéraires.

• Ne pas s’engager sur des itinéraires, ou en tous lieux, sur lesquels des chantiers, notamment forestiers, et la chasse sont en cours.

Disposez d’un téléphone et des numéros d’urgence permettant de prévenir les secours en cas d’accident.

• Faites preuve, d’une manière générale, de prudence et adapter son comportement à l’état naturel des lieux et aux dangers normalement prévisibles dans un milieu naturel.

• De manière générale, restez sur les sentiers balisés et ne cueillez pas de fleurs, elles peuvent être rares et protégées.

Ne laissez pas vos déchets dans la nature. Il y a des poubelles dans tous les villages et tous les sites d’accueil touristique que vous traversez.

• Été comme hiver, profitez des sorties de découvertes animées par les professionnels de l’accompagnement !

Dans les réserves naturelles et les zones réglementées

Dans les Réserves Naturelles Nationales ou Régionales et les zones d’Arrêté de Protection de Biotope, comme sur le reste du Parc, respectez la règlementation et les recommandations affichées sur la fiche descriptive de l’itinéraire que vous aurez choisi.

Dans la Réserve Naturelle Nationale de la Forêt d’Orient, au cœur du massif de la Forêt d’Orient :

l’accès à la Réserve est interdit (sauf ayants droit). 
• les chiens sont interdits.

Dans la Réserve Naturelle Régionale de Courteranges :

la pénétration du public est interdite.
• le public peut voir la Réserve depuis la voie verte, le sentier pédagogique des Bergeronnettes, la piste équestre et l’aire de pique-nique tous situés aux abords de la Réserve.
• aux abords de la Réserve, les chiens doivent être tenus en laisse.

Dans les sites de l’Anse d’Arcot à Dienville, des prairies de Rappelle-Cœurre à Radonvilliers et des Anciennes carrières souterraines d’Arsonval, Dolancourt et de Bossancourt protégés par un Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope (APPB) :

la pénétration ou la circulation des personnes et des chiens est interdite, en dehors des chemins ruraux et/ou d’autres voies ouvertes à la circulation publique,
• la circulation des véhicules de quelque nature que ce soit, est interdite sur l’ensemble de la zone de protection, sauf ayants droit ;
• l’accostage est interdit sur l’ensemble de la zone de protection ;
• le bivouac, camping ou toute autre forme dérivée sont interdits ;
• les activités de recherche ou d’exploitation de matériaux et minéraux sont interdits ;
• les feux sont interdits toute l’année.

Anse d’Arcot : le sentier PR « Tour du Lac Amance » bordant le site à l’Est du périmètre du site est accessible au public ;

Prairies de Rappelle-Cœurre : l’observatoire ornithologique et son sentier d’accès sont accessibles au public ;

Anciennes carrières souterraines d’Arsonval, Dolancourt et de Bossancourt : le PR « randonnée de la Côte des Bar » est accessible depuis le village de Bossancourt ;

Les sites sensibles, réglementés ou non, sont cartographiés sur le site internet du Parc. Pour plus d’informations, cliquer sur les noms des zones concernées.

Bivouac, feu et chiens

Dans les autres secteurs du Parc, il est recommandé de :

ne pas camper/bivouaquer en dehors des villages et centre-bourgs, cela concerne également les véhicules aménagés visiblement installés (sur cale, ou déployant des accessoires fixes)

respecter les aires de parkings : certaines sont dédiées aux camping-cars : https://www.aube-champagne.com/fr/aires-de-camping-car-de-l-aube-en-champagne/

tenir votre chien en laisse pour la quiétude de la faune sauvage :
– Tout au long de l’année, les chiens doivent impérativement rester sous la surveillance de leur maître et ne pas s’éloigner à plus de 100 mètres (rappel à la voix). Il est interdit de laisser divaguer son chien dans les terres cultivées ou non, les prés, les vignes, les vergers, les bois et dans les marais et sur le bord des cours d’eau, étangs et lacs.
– Du 15 avril au 30 juin, il est obligatoire de tenir les animaux en laisse en milieu naturel.

ne pas allumer de feu, surtout en forêt ou à proximité de friches (feu interdit en forêt ou à moins de 200 m de celle-ci par le code forestier) :
– Il est interdit de porter ou allumer le feu en forêt et à moins de 200m de celle-ci (concerne également les parkings des Observatoires ornithologiques, aires de pique-nique et de la Maison du Parc)
– un arrêté préfectoral peut renforcer cela en période de sécheresse et de risque incendie élevé.

ne pas jeter vos déchets en pleine nature ni sur la voirie, des poubelles sont à disposition dans les villages et sites d’accueil touristiques.

Vidéo explicative proposée par les Parcs naturels régionaux d’Auvergne-Rhône-Alpes :

Vigilance en forêt

En forêt, comme à découvert, les itinéraires peuvent emprunter des chemins en propriétés privées. Le consentement des propriétaires ne vous soustrait pas aux règles élémentaires de votre responsabilité et au respect des parcelles traversées.

• En cas d’exploitations forestières (panneaux de chantier, bruit de tronçonneuse, tracteur de débardage), n’approchez pas celles-ci, mais empruntez un autre chemin, si possible balisé en vous appuyant sur le réseau reporté sur la carte.

En période de chasse bien préparer sa sortie avant le départ. Se renseigner sur les jours chassés en forêt selon les secteurs auprès des services du Parc ou dans les actualités du site internet.

• Ne pas entrer en forêt si une action de chasse est en cours et respecter les panneaux de signalisation.

Pour en savoir plus, visionnez le clip vidéo « La Forêt du bon pied » !

Respect des milieux agricoles

En milieu agricole, prés ou pâtures, les sentiers balisés sont équipés de passages pour piétons ou pour les vététistes. Ne pas quitter les chemins pour ne pas « trupper » l’herbe des troupeaux et tenir son chien en laisse.

Rester vigilant en période de chasse en plaine.

Visiter le Parc à vélo

La pratique du vélo en forêt est possible sur les chemins forestiers, dans le respect de la forêt et des autres usagers. En forêt, le piéton reste prioritaire.

Le free-ride ainsi que les circuits « sauvages » de VTT ne sont pas autorisés en forêt (vitesse non contrôlée, destruction des espaces naturels fragiles, perturbation de la faune sauvage, artificialisation des lieux par les des équipements en forêt).

En forêt, la circulation des vélos électriques (hors vélo à assistance électrique (VAE)), des trottinettes électriques, segway, gyropodes, etc. est strictement interdite.

Certains chemins sont parfois interdits d’accès afin de préserver les milieux fragiles et assurer la sécurité des usagers. Respectez les indications inscrites sur les panneaux d’information !

Randonnée équestre

Contactez les centres équestres locaux pour connaître les pistes équestres balisées. La voie verte des grands lacs Seine et Aube est également ouverte à la randonnée équestre dans le respect des autres usagers (cyclistes et randonneurs).

Attachez les chevaux aux barres d’attaches installées sur les aires de repos (en bord de lacs, parking de la Maison du Parc, Rond-point du Temple, …).

La baignade dans les lacs à cheval ou d’un cheval et de son cavalier pieds à terre est autorisée dans les espaces dédiés à la baignade des chevaux, soit au niveau des cales de mise à l’eau – dans le respect mutuel des autres usagers (pêcheurs et sportifs nautiques) :
• du lac d’Orient : Géraudot (anse Petit Orient), Mesnil Saint-Père (plage de Mesnil-Saint-Père) et Lusigny-sur-Barse (anse Jolivet),
• du lac du Temple : Caron et Pogains

Il est interdit, en tout temps, de pénétrer et de se baigner dans les zones de protection des ouvrages de l’EPTB Seine Grands Lacs ainsi que dans la Réserve Naturelle Nationale de la Forêt d’Orient.

Circulation des véhicules à moteur

La circulation des véhicules à moteur en général, et les sports motorisés en particulier (4×4, motocross et quads), réglementée notamment par le code de l’environnement, est interdite en dehors des voies ouvertes à la circulation (routes, voies carrossables, chemins ruraux). Les trottinettes électriques, gyropodes avec ou sans guidon (hoverboard, gyroroue, segway, …), vélos électriques motorisés sont tous considérés comme véhicules à moteur et donc interdits en dehors des voies de circulation.

En dehors des terrains aménagés autorisés, la circulation de ces véhicules terrestres à moteur est interdite dans les milieux naturels.

Le maire et le préfet peuvent prendre un arrêté de fermeture de toutes voies à la circulation des véhicules, pour des motifs liés à la tranquillité publique, la protection des espèces animales ou végétales, la protection des espaces naturels, des paysages ou des sites ou leur mise en valeur à des fins esthétiques, écologiques, agricoles, forestières ou touristiques. Ils peuvent aussi prendre des prescriptions particulières relatives aux conditions d’horaires et d’accès à certains lieux et aux niveaux sonores admissibles pour les activités s’exerçant sur la voie publique.
• Ces arrêtés peuvent donc également concerner des voies privées, en dépit de l’accord du propriétaire.
• Tout arrêté de fermeture doit faire l’objet d’une signalisation règlementaire sur les abords de la voie.

Eviter tout stationnement devant les barrières pastorales, forestières et autres qui empêcheraient l’activité des professionnels.

La circulation de véhicules motorisés au sein de milieux parfois fragiles n’est pas sans conséquences : dérangement de la faune sauvage (notamment, comme c’est le cas actuellement, en période de reproduction), dégradation des sols due aux passages répétés des véhicules, destruction d’espèces et dégradation d’habitats naturels. Cette pratique favorise également les départs de feu.

Descriptif par type de voirie :

Voies publiques ouvertes à la circulation publique des VTM (Véhicules Terrestres à Moteur) :
– Domaine public routier : routes nationales, départementales et communales
– Domaine privé de la commune : chemins ruraux affectés à l’usage publique

Voies privées : le propriétaire (particulier, société ou personne publique) choisit de fermer ou laisser la circulation publique. En cas de fermeture, la matérialisation de l’interdiction d’accès est vivement conseillée (panneaux et barrières).

Voies présumées fermées à la circulation publique : voie publique ou privée non accessible, non carrossable et très difficilement circulable (sans signalisation ni de dispositif de fermeture particulier). Il s’agit de :
– Tout chemin étroit qui passe au travers des champs, des bois ou d’un espace naturel, type sentier de randonnée
– Chemins de débardage et lignes de cloisonnement permettant l’exploitation forestière
– Bandes pare-feu créées dans les massifs forestiers pour éviter la propagation des incendies
– Espaces non boisés liés à la présence d’ouvrages souterrains ou aériens types canalisations, lignes électriques

Voies interdites à la circulation publique en raison d’un statut spécial :
– Voies vertes
– Voies affectées à la défense de la forêt contre les risques incendies (DFCI)
– Servitudes des passages de piéton sur le littoral (lacustre) sur les terrains privés

Vous pouvez obtenir plus d’informations en téléchargeant la « Charte du promeneur ONF » : https://www.onf.fr/+/19c::charte-du-promeneur-jagis-pour-la-foret.html

Précisions importantes sur deux sites proches de la Maison du Parc :
– Ligne des Comtes de Champagne (accessible depuis la Maison du Parc) : barrière qui reste ouverte pour des raisons d’usages privés MAIS la circulation en véhicules motorisés est interdite, sauf ayants droit.
– Route du Temple : idem, circulation en véhicules motorisés interdite. Seule la barrière est présente, pas de panneau B0.

Cueillette

La cueillette du muguet à « caractère familial est tolérée, mais doit être raisonnée », et correspond à ce « que la main peut contenir » (soit l’équivalent d’une quinzaine de tiges de fleurs) ;

La cueillette des champignons est limitée à 2kg par jour par personne (soit 1 panier). En forêt privée, sans autorisation du propriétaire, et même en absence de marquage clair, la cueillette de champignon est considérée comme du vol.

Quelques recommandations :
– Cueillir avec modération et respecter les espèces protégées ;
– Veiller à saisir les fleurs et les fruits à la main. L’utilisation de râteaux ou de peignes est interdite ;
– Utiliser un panier et non un sac plastique pour une meilleure aération des végétaux cueillis ;
– Ne pas piétiner les champignons et végétaux, même non comestibles ;
– Cuire les baies récoltées près du sol pour éliminer les éventuels parasites.

Stand-up paddle et canoë-kayak

La pratique du canoë-kayak est autorisée en période de navigation sur le lac d’Orient et le lac Amance, depuis les cales de mise à l’eau et les plages, et hors des espaces protégés (Réserve naturelle et Zone d’arrêté de protection du Biotope).

Le stand-up paddle est interdit.

Périodes de navigation

Du 1er week-end de mars au 3e week-end d’octobre.

La navigation de nuit est formellement interdite.

Il est strictement interdit, en tout temps, de mettre à l’eau depuis les zones de protection des ouvrages de l’EPTB Seine Grands Lacs (digues inclues) ainsi que dans la Réserve Naturelle Nationale de la Forêt d’Orient (matérialisée par des bouées jaunes).

Usage des drones

La hauteur maximale de vol d’un drone est de 120 m. Néanmoins, de nombreuses zones comportent des interdictions de survol à moins de 300 m d’altitude : c’est le cas des villages et des espaces naturels protégés.

La carte des restrictions de survol est disponible sur Géoportail (carte « Restrictions UAS, catégorie Ouverte, et aéromodélisme).

Si votre drone comporte une caméra, vous avez obligation d’informer les personnes situées autour de celui-ci. Toute diffusion d’image doit faire l’objet d’une autorisation des personnes concernées.

Toutes les règles concernant l’usage des drones sont disponibles sur le site : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F34630