Des rivières aux étangs, des bocages aux haies de jardins individuels, des prairies humides aux mares des villages, des forêts aux vergers… les espaces naturels doivent être interconnectés entre eux et avec les espaces semi-naturels pour conserver l’équilibre des écosystèmes. Tous ces milieux sont complémentaires et indispensables à la biodiversité et par conséquent, à la santé humaine.

UNE TRAME VERTE ET BLEUE C’EST :

La Trame Verte et Bleue (TVB) constitue un outil de gestion du territoire et de préservation de la nature et des paysages au niveau local. Elle forme un réseau formé de continuités écologiques terrestres et aquatiques. La Trame Verte et Bleue représente l’ensemble des espaces naturels à enjeu (appelés « réservoirs de biodiversité ») reliés – ou non- entre eux par des espaces de déplacement (appelés « corridors »). La composante « verte » fait référence aux milieux terrestres (boisements, prairies…), tandis que la composante « bleue » est constituée des rivières, plans d’eau et zones humides. Ces deux composantes sont indissociables l’une de l’autre.

Des services écosystèmiques

La disparition de la biodiversité résulte de la fragmentation des milieux naturels et de leur artificialisation. La préservation et la restauration de la TVB permettent d’atteindre de larges objectifs économiques et sociaux grâce aux services fournis par les écosystèmes : la régulation des crues, l’amélioration de la qualité de l’eau, la pollinisation, la lutte contre l’érosion des sols, l’amélioration du cadre de vie, l’essor des activités de loisirs…

Le programme TVB du Parc naturel régional de la Forêt d’Orient

En 2019, le Parc a répondu à un appel à projet de la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement), la Région Grand Est et l’Agence de l’Eau Seine-Normandie visant la reconquête de la Trame Verte et Bleue.
Le programme TVB du Parc a été validé sur une durée de 3 ans, de 2019 à la fin de l’année 2021.
Les communes sont invitées à proposer des projets de plantation de haies, de vergers et de prairies sauvages avec l’appui technique du Parc, pour un financement à hauteur de 80% hors taxes.

Les projets réalisés

Début 2020, le PnrFO a concrétisé des projets de plantation de haies et de vergers avec les communes du Parc : 4 projets ont vu le jour de Dienville, Géraudot, Rouilly-Sacey et Jessains. Cela représente plus de 1000 arbres plantés.

Les plantations sont composées d’essences d’arbres locales et de variétés fruitières traditionnelles issues des pépinières du Parc. Pour que les projets TVB aient un intérêt sur le long terme, un cahier des charges concernant l’entretien des arbres est présenté aux communes volontaires. Les préconisations du cahier des charges ont pour but de favoriser la croissance des arbres et de permettre à la faune sauvage (insectes, oiseaux, mammifères…) d’accomplir leur cycle de vie.

Mission suivie par

Claire Parise

Responsable

Cellule Zones Humides

Pavillon Saint-Charles

03.25.40.04.12

Contacter