Napoléon a su dès le début de sa carrière, créer sa propre image. On peut dire qu’elle commence au Pont d’Arcole, le 15 novembre 1796. Quelques jours seulement après la bataille, le général Bonaparte fait peindre le désormais célèbre tableau de Gros, qui va glorifier l’image de ce jeune militaire ambitieux. Dès lors, il n’aura de cesse de façonner sa silhouette à travers les batailles qu’il mène, mais aussi à travers les réformes et institutions dont Napoléon va doter la France tout au long de son règne. On peut cependant se poser la question du moment où l’image décidée et désirée par Napoléon, devient légende ; à quel moment le mythe dépasse la réalité.

C’est finalement à la Campagne de France que Napoléon doit le début de cette création de légende. En effet, cette campagne de 1814 est celle où le génie militaire de Napoléon est peut-être le flagrant, tant il va réussir des prouesses avec seulement des bribes d’armées. C’est à cette occasion qu’il vivra sa dernière victoire à Reims, le 13 mars, mais aussi la dernière défaite à Arcis-sur-Aube, les 20 et 21 mars. Ces deux batailles vont nourrir le début d’une légende qui se confirme avec le moment de la première abdication, le 6 avril, les fameux « Adieux de Fontainebleau » et ce départ en exil.

C’est à travers ces différents moments-clés, entre l’Aube et la Marne en 1814, que cette exposition propose de revenir sur la création du mythe napoléonien.

Salle d'exposition du musée, entrée gratuite

Date

Ouverture du 28 mai 2021 au 19 septembre 2021
JoursHoraires
LundiNon communiqué
MardiNon communiqué
MercrediNon communiqué
JeudiNon communiqué
VendrediNon communiqué
SamediNon communiqué
DimancheNon communiqué