Une partie des boisements de la Réserve naturelle nationale fait l’objet d’un suivi particulier réalisé tous les 10 ans : le Protocole de Suivi Dendrométrique des Réserves Forestières (PSDRF). Ce dernier permet de suivre l’évolution de la dynamique forestière et d’évaluer l’état de conservation des peuplements. Les agents de la Réserve ont entamé en 2020 le deuxième de cycle de mesures du PSDRF et recherchent un stagiaire pour continuer sa mise en œuvre en 2021.

Les espaces boisés de la Réserve occupent une surface d’environ 240 ha. Ils sont constitués de forêts « anciennes » et d’accrues récentes : certaines sont antérieures à la création des lacs Aubois, d’autres sont plus jeunes et issues de la modification ou de la recolonisation du milieu. Depuis la création de la Réserve (et depuis 2011 concernant le Bois des Hauts-Guets et le Marmoret) l’ensemble des boisements est en libre évolution :
seuls les aléas climatiques (comme la tempête de 1999) et l’action de la faune sauvage les affectent dorénavant. Leur richesse en bois mort et en arbres de diamètre important est d’un intérêt particulier, notamment pour un important cortège d’insectes saproxyliques, pour l’avifaune nicheuse et les chiroptères.
Une partie de ces boisements fait l’objet d’un suivi particulier réalisé tous les 10 ans : le Protocole de Suivi Dendrométrique des Réserves Forestières (PSDRF). Ce dernier permet de suivre l’évolution de la dynamique forestière et d’évaluer l’état de conservation des peuplements en réalisant :

  • la caractérisation du peuplement et notamment du bois mort
  • l’analyse des flux de bois vivants et de bois morts
  • le suivi de la composition en essence
  • le suivi des gros bois
  • le suivi du capital sur pied
  • le suivi du renouvellement
  • la description des dendromicrohabitats

Missions

Le/la stagiaire aura comme missions :

  1. La prise en main du protocole et l’organisation de la campagne de relevés.
  2. La réalisation des relevés dendrométriques et écologiques: suivi de 50 des 87 placettes permanentes installées en partie boisée de la Réserve naturelle : essence, diamètre, régénération, relevés botaniques, quantification du bois mort, relevés de dendromicrohabitats.
  3. L’échange pour l’analyse et la gestion des données avec le/la chargé(e) de mission PSDRF de Réserve Naturelle de France et la conservatrice-adjointe de la Réserve.
  4. L’analyse des données récoltées et la production d’un rapport scientifique

Ce rapport devra permettre de caractériser le peuplement forestier et son état de conservation :

  • Établissement des indicateurs d’état de conservation et de leurs seuils
  • Prise en compte des données concernant les autres groupes taxonomiques suivis sur les espaces boisés de la RNNFO
  • Comparaison des données avec le premier cycle de suivi

Ce protocole nécessitant impérativement la présence de deux personnes, le / la stagiaire sera accompagné.e par un agent de la Réserve naturelle pour effectuer les relevés.

La participation ponctuelle à d’autres suivis est possible (amphibiens, odonates, avifaune…).

Compétences requises

  • Stage de niveau Bac +4/5 (Master)
  • Connaissances naturalistes liées à l’écologie forestière
  • Botanique / connaissance des essences ligneuses
  • Goût pour le travail de terrain
  • Sens de l’observation, rigueur, autonomie et esprit d’équipe
  • Capacités de synthèse et d’analyse de données
  • Titulaire du permis B

Modalités

Période : stage débutant début mars 2021, durée : 6 mois
Stage indemnisé selon les conditions légales
Possibilité de télétravail pour la bibliographie et la partie d’analyse des données (en fonction de la situation sanitaire)
Véhicule et ordinateur personnels indispensables
Stage basé à la Réserve naturelle nationale de la Forêt d’Orient – Pavillon St Charles – 10220 Piney

Les candidats sont invités à transmettre avant le 30 décembre 2020 une lettre de motivation et un CV détaillé par courrier à :
Lisa PAIX
Parc naturel régional de la Forêt d’Orient
Pavillon St Charles, 10 220 Piney

Renseignements : Lisa Paix – 03 25 40 04 11