Au centre de notre territoire se trouve la « Champagne humide. Résultat des dépôts alluvionnaires d’une ancienne dépression du Bassin Parisien.

Défrichés progressivement, puis mis en culture ou creusés d’étangs par les moines des abbayes locales de l’époque, les massifs forestiers couvrent encore près de 20 000 hectares mais sont accompagnés aujourd’hui par les trois lacs-réservoirs : le Lac d’Orient, le Lac du Temple et le Lac Amance.

La Champagne humide est composée de paysages semi-bocagers, prairies et grandes cultures mais est surtout marquée par la forte présence de l’eau, liée au lacs et son réseau hydrographique particulièrement dense.