Au centre de notre territoire se trouve la « Champagne humide. Résultat des dépôts alluvionnaires d’une ancienne dépression du Bassin Parisien.

Défrichés progressivement, puis mis en culture ou creusés d’étangs par les moines des abbayes locales à l’époque, les massifs forestiers couvrent encore près de 20 000 hectares mais sont accompagnés aujourd’hui par les trois lacs réservoirs : le Lac d’Orient, le Lac du Temple et le Lac Amance.

La Champagne humide est composée de paysages semi-bocager, prairies et grandes cultures mais est surtout marqué par la forte présence de l’eau de part le réseau hydrographique important.