L’éducation au territoire

Le Parc a pour mission d'éduquer au territoire. Aussi, il s'agit de faire connaître pour mieux comprendre, de sensibiliser, de responsabiliser. Au travers de l’action éducative, c’est toute l’action du Parc qui doit être comprise, partagée et portée par la population.

L'action du Parc s’adresse à tous, petits et grands, habitants et visiteurs. Son efficacité repose sur tous les acteurs du territoire et chaque citoyen, mais la cible principale reste les générations futures.

Le Parc est terre de patrimoines, riches et variés, propices à l’éducation au territoire et propres à renforcer le lien d’appartenance à ce territoire et à ses cultures. Le domaine de la connaissance des milieux, de la faune et de la flore a été fortement privilégié ces dernières années tant il offre une gamme de thèmes riches d’enseignement (forêts, lacs, étangs, oiseaux, amphibiens…).

Mais les patrimoines humains, culturels et paysagers sont autant d’atouts à valoriser, tout comme les savoir-faire agricoles, artisanaux, les produits locaux, les activités sportives et de loisirs.

 

Les objectifs du Parc

  - Coordonner, impulser et soutenir les actions éducatives

  - Favoriser la connaissance et la sensibilisation aux patrimoines humains, naturels, paysagers et culturels, à l’attention du grand public et des scolaires

  - Contribuer à la mise en réseau des acteurs et renforcer les partenariats existants

  - Soutenir les initiatives associatives et socio-professionnelles

  - Développer un réseau d’outils éducatifs diversifiés

  - Renforcer les actions d’éducation à l’environnement à l’intention des scolaires et étudiants et plus particulièrement des écoles, collèges et lycées et universités du territoire et des villes-portes

  - Contribuer au développement durable du territoire

  - Développer la formation et les activités de recherche scientifique.

 

Les outils

De nombreux outils éducatifs existent sur le territoire :

  - un pôle « Éducation aux Patrimoines et au Développement Durable du Parc » qui accueille expositions, conférences, salle de classe, relais-vidéo avec la réserve…,

  - un Espace Faune de la Forêt d’Orient, aménagé en forêt domaniale de Larivour-Piney (actuel parc de vision animalier), où seront présentés au public, en semicaptivité, des grands herbivores contemporains ou disparus du territoire, ainsi que la faune et la flore locales,

  - observatoire ornithologique,

  - parc de vision de gibier,

  - espaces muséographiques (Écomusée, Musée Napoléon, Trésor des Eglises…),

  - sentier forestier,

  - sentiers thématiques,

  - circuits thématiques,

  - table d’orientation,

  - fermes pédagogiques que le Parc contribue à développer sur son territoire

  - affiches pédagogiques,

  - expositions, conférences et animations de découverte.

Depuis 1999, le Parc au travers de son Centre d’Etudes et de Pédagogie de l’Environnement (CEPE, pôle Nature inscrit dans la charte de 1996) et la Ligue de l’Enseignement et son Centre d’Initiation à la Nature (créé en 1997) ont mutualisé moyens humains et financiers au sein de ce qui est aujourd’hui le Pôle Education à l’Environnement du Parc. Le Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement (CPIE) du Pays de Soulaines, créé en 1999 à la périphérie du Parc, collabore ponctuellement avec le Parc, dans le cadre d’études environnementales et d’animations grand public (ornithologie).

 

Les partenaires du Parc

Les actions d’éducation au territoire conduites dans le Parc sont multiples et des partenariats étroits existent entre le Parc et certaines associations :

  - Ligue de l’Enseignement,

  - Association des Amis du Parc,

  - Ecomusée,

  - Petit Marché Nature,

  - Musée Napoléon

ainsi qu'avec :

  - l' Office National des Forêts,

  - le Centre d’Initiation à la Nature (Ligue de l’Enseignement)

  - le Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement de Soulaines

  - le Centre Départemental de Documentation Pédagogique de l'Aube (CDDP),

  - l’Education Nationale

  - mais également de façon ponctuelle, avec les enseignants, l’Institut Universitaire de Formation des Maîtres (IUFM), la DDJS, l’Inspection académique et le Rectorat.

Parallèlement, d’autres champs d’investigation se sont ouverts à l’initiative ou avec le soutien du Parc, de l’Office de Tourisme et de la Ligue de l’Enseignement : paysages, culture, ferme pédagogique.

Mise en oeuvre

Le Parc : Pôle Education aux Patrimoines et au Développement Durable

Le Parc coordonne et anime, en partenariat avec les acteurs concernés, un Pôle Education aux Patrimoines et au Développement Durable, chargé d’élaborer et de mettre en oeuvre une stratégie éducative pour le territoire, fondée sur une mise en réseau et une complémentarité des acteurs et, s’appuyant sur un maillage diversifié et représentatif d’acteurs, d’outils, équipements et produits.

Le Parc a différents partenaires techniques et financiers dans ce domaine : l’Education nationale, l’Etat, le Conseil régional et le Conseil général.

 

A l'École du Parc

Le Parc favorise l’éducation aux patrimoines pour les écoles, collèges, lycées et universités de son territoire et de ses villes-portes (Communauté d’Agglomération Troyenne, Communauté de Communes de Bar-sur-Aube). Les établissements scolaires ou spécialisés du Parc bénéficient de tarifs d’animation privilégiés.

Le Parc initie, propose et coordonne des actions pédagogiques communes aux écoles du Parc (ex. concours de dessin…), en lien avec ses partenaires.

Il organise et anime également, en lien avec ses partenaires, des classes « Patrimoines » à l’attention du public scolaire et initie des échanges avec les autres parcs, notamment de la région Champagne-Ardenne et avec les espaces naturels européens.

Les prestations relatives à la restauration et à l’hébergement sont confiées, dans le cadre de conventions, à des partenaires du territoire du Parc.

Le Parc renforce ses actions éducatives à l’attention des établissements scolaires spécialisés, des publics handicapés, des centres périscolaires et du public familial.