Données socio-économiques et démographie

Démographie

Le nombre d’habitants sur le territoire est passé de 21 286 en 1999 à 22 839 en 2008, soit une augmentation de 1553 personnes sur la période.

Le nombre d'habitant augmente en moyenne de 0,8% par an, ce qui apparaît comme significatif dans le contexte territorial, le taux de variation annuel départemental étant de +0,4%.

Cette augmentation de la population est en partie due à l'arrivée de nouveau habitants sur le territoire du Parc, ce qui témoigne du degré d’attractivité du territoire pour l’installation de nouveaux ménages.

Le solde naturel est également positif (+0,2%), et contribue ainsi à assurer le renouvellement de la population.

Le Parc veuille à l'évolution démographique sur son territoire et entreprend des actions en tenant compte de ces données, afin de répondre au mieux aux attentes des habitants de son territoire.

 

L'emploi

L'emploi total représente 7 056 salariés et non salarié sur le territoire du Parc (INSEE – 2007). Le taux de chômage est d'environ 6,6%. Ce taux reste dans la moyenne départementale et demeure fortement lié au faible niveau de qualification.
On compte également 1035 demandeurs d'emploi. Le territoire propose des structures d’aide à l’emploi et la formation professionnelle sur l’Est du territoire (l'Ouest du territoire dépendant directement de Troyes).

 

Population de 15 ans ou plus par sexe, âge et catégorie socioprofessionnelle en 2007

 

L'habitat

On remarque un déséquilibre entre l’offre et la demande de logement, dû à une carence en logements dans les communes en croissance démographique, et relié à une inadaptation de l'offre dans les communes en décroissance.

Aussi, le Parc naturel régional de la Forêt d'Orient, dans le cadre des objectifs de sa charte en termes d'habitat, d'énergies renouvelables ou encore d'utilisation d'écomatériaux, avait lancé en 1996 une première Opération Programmée d'Amélioration de l'Habitat (OPAH), qui avait permis la réhabilitation de près de 200 logements. En continuité de ces actions en faveur de l'habitat, le PNRFO a travaillé sur la réhabilitation de logements sociaux et communaux au court des années et a le projet de poursuivre son action dans ce domaine, notamment avec la mise en place d'une nouvelle OPAH.

 

Les services à la personne

On constate depuis quelques années, un tendance positive dans l'évolution démographique du territoire du Parc, notamment avec une augmentation de la population totale entre 1999 et 2008, passant de 21 286 à 22 839 habitants, soit une augmentation de 1553 personnes sur la période.

En termes d'équipements culturels, on constate que beaucoup de communes possèdent de petites salles polyvalentes, socioculturelles, etc.

Le cadre et la qualité de vie des habitants du territoire représentent une priorité du développement environnemental, économique et social. L'aide aux communes et communautés de communes dans leurs projets de création de services ou de maintien de services existants est un objectif majeur du PNRFO afin de favoriser les conditions de maintien et d'accueil des populations du territoire.

Aussi, le Parc a pour mission d'initier et d'accompagner le maillage des services aux personnes, d'accompagner les EPCI dans la création des services, d'inciter les communes à mutualiser les projets, et de mettre en place une politique d'accueil de tous les publics.

 

L'éducation

Le territoire dispose de 4 collèges dans les bourgs-centres et offre 20 écoles élémentaires et primaires, ainsi qu’un ensemble de classes en regroupements pédagogiques intercommunaux en majorité dispersés dans les communes rurales. On trouve également une offre de services complémentaires comme le périscolaire (cantines, garderies) ou le transport d’enfants.

En matière de petite enfance, le territoire compte des structures associatives ou publiques à Courteranges, Lusigny-sur-Barse, Piney et Brienne-le-Château. On retrouve des structures d’accueil (crèches, micro-crèches, halte-garderies, structures multi-accueil) ainsi que des réseaux d'assistantes maternelles agréées.

 

La santé

Le territoire compte 16 médecins et dispose de la présence de spécialistes. La proximité avec Troyes ou encore Bar-sur-Aube permet un accès relativement rapide à une offre de soin plus étendue.

Pour accompagner les personnes âgées, le territoire bénéficie de structures d’hébergement dans les quatre bourgs-centres et certaines communes offrent des services d’aide ou de soins à domicile comme Amance, Brienne-le-Château et Piney.