Butome en ombelle, Butomus umbellatus



BUTOMUS UMBELLATUS
Butome en ombelle

Description:

Plante herbacée du bord des eaux, à fort rhizome rampant dans la vase, formant souvent de multiples rosettes. Feuilles toutes basilaires, longues (jusqu'à 1 m), étroites, aiguës, plus ou moins trigones, aux faces plus ou moins creusées en gouttière, au moins à la base.
Inflorescence en ombelle à pédoncules inégaux, au sommet d'une hampe cylindrique et nue, pouvant atteindre 1,20 à 1,50 m, entourée de 3 bractées membraneuses-blanchâtres. Fleurs nombreuses, assez grandes (15-20 mm de diamètre), trimères ; 2 verticilles de 3 pièces pétaloïdes, toutes roses ou lilacées, à nervure plus pourpre ; 9 étamines en deux verticilles (6 + 3) ; 6 carpelles soudés entre eux par leur base ; fruit = 6 follicules à bec court et raide, à graines nombreuses ; floraison en été (juin-août).


Confusions possibles:

Difficiles quand la plante est fleurie, mais possibles à l'état végétatif : plusieurs plantes des mêmes milieux aquatiques possèdent le même type d'appareil végétatif, particulièrement les Sparganiers.


Caractères écologiques:

Plante des grandes roselières du bord des eaux stagnantes ou faiblement courantes, des lieux marécageux, en milieu neutre ou légèrement alcalin ; plus fréquent dans les ouvertures des phragmitaies ou des glycériaies inondées pratiquement toute l'année.


Rareté:

Espèce rare en Champagne, en dehors de la Champagne humide et des grandes vallées où elle est plus commune.


Répartition géographique:

Espèce eurasiatique tempérée, dont l'aire générale s'étend de France et d'Angleterre jusqu'au Bosphore, à l'Altaï, à la Finlande. Présent aussi, mais plus rare et localisé, en Irlande et en Ecosse, dans le Bassin méditerranéen (Maroc, Espagne, Italie, Grèce), en Asie mineure, dans le Caucase, en Asie centrale jusqu'au pied de l'Himalaya, en Sibérie. Introduit ça et là, et naturalisé, dans le nord-est de l'Amérique (Grands Lacs, Québec).
En France même, le Butome est présent un peu partout, mais beaucoup plus rare dans la moitié sud, au sud d'une ligne Bordeaux-Genève ; absent de Corse.


Menaces potentielles:

Ce sont celles qui menacent toutes zones humides : drainage, abaissement des plans d'eau par prélèvements abusifs d'eau (pour l'irrigation, par exemple), trop grande fréquentation des berges, pollutions diverses.