Bibliothèque scientifique

biblio_scientifique.png

La Bibliothèque scientifique présentée ici est basée sur "l’Annuaire du Département de l’Aube", annuaire qui présente un intérêt relatif pour le chercheur mais qui peut par contre servir de références pour les amateurs éclairés et le grand public.
Il a été conçu comme document complémentaire en résumant certains textes développés dans les Mémoires de la Société Académique de l’Aube. De ce fait, il comprend des statistiques en particulier sur l’agriculture qui peuvent être utilisés par tous les publics. Il faut souligner cependant que l’on trouve beaucoup d’informations sur le patrimoine historique alors que la partie naturaliste est un peu négligée. Enfin, ce sont surtout les informations de sciences appliquées type agriculture ou aménagement qui prévalent sur les données fondamentales, ce qui est classique dans ce type de document.
Cela, n’empêche que les divers articles analysés sont à lire car ils fournissent une information claire, nette et précise sur des problèmes variés et qu’ils apportent une vision un peu différente des Mémoires de la Société Académique de l’Aube.

NB Il faut souligner l'importance de ce travail d'analyse fait entre 2001 et 2003 par M François Lapoix. Il a vu l'intérêt d'analyser les Annuaires du Département de l’Aube et d'en extraire des résumés clairs. Qu'il soit ici vivement remercié pour ce travail précis, qu'il intitulait pudiquement les "résumées ordonnées"...



<Pages
>

Fiche n° 021 - De la proportion des parties constituantes des sols et de leur classification

JOURDAN

Très intéressant document portant sur la question de savoir qu’elle est la proportion des substances décrites dans les analyses permettant de déterminer la fertilité des sols ?
On assiste ici à un véritable cours de pédologie avant la lettre qui tente de montrer qu’à côté du sol interviennent l’eau, la topographie, …
La méthode expérimentale suivie consiste à s’abstraire des ces causes extérieures et à tenter de voir ce qui se passe en fonction des proportions des différents constituants chimiques des sols connus à l’époque : alumine, carbonate de chaux et silice.
Quoique des études plus récentes viennent fortement modifier ces données, il semble que pour l’époque le problème soit bien posé.
A lire

Fiche n° 022 - Compte – rendu des travaux de la société

DUBOIS

Un excellent travail résumant tout ce que l’on a à savoir sur les travaux de la Société d’Agriculture, des Sciences et des Arts du département de l’Aube.
On reste étonné par le rendu effectué en si peu de temps par l’auteur qui possède l’art de résumer tout en finesse une nombreuse série de recherches et d’expérimentations fort nombreuses et souvent pointues. Les lecteurs peuvent, pour de plus amples informations se reporter aux documents originaux déposés, pour certains, aux archives de la Société Académique.
A lire avec attention

Fiche n° 023 - Notice sur le maïs

BERTHELIN

Il s’agit d’une notice intéressante qu’il faudrait malgré tout mettre à jour eu égard aux progrès scientifiques actuels. En effet, d’origine fort ancienne, cette espèce végétale possède à l’époque 7 variétés. Aujourd’hui elle en a un très grand nombre qui s’adaptent à toute sorte de milieux écologiques variés. Les problèmes posés ici se sont posé à la même époque dans toute la France peut-être avec moins d’acuité. Quant aux modes de culture proposées, il semble que parmi les 4 aucune n’est actuellement utilisé tout au moins sur le territoire aubois.
Il y aurait beaucoup à dire sur ce document car il présente un certain nombre d’erreurs scientifiques et techniques qui le rende difficile à interpréter par instant.
A lire quand même pour l’histoire de l’agriculture

Fiche n° 024 - M. G.L. Delamare, traité pratique de la culture des pins à grandes dimensions

BOSC

Ce livre paraît très au point pour l’époque. Il a permis le développement de la culture du pin en Champagne à travers des techniques nouvelles pour l’époque.
Cependant il est regrettable que l’on assiste à une critique des feuillus, mal venue face à l’importance que peut prendre cette essence, dans le contexte, forestière au niveau de l’équilibre écologique et de la rentabilité économique.
A lire quand même pour l’histoire de l’agriculture.

Fiche n° 025 - Observations et conseils pratiques sur l’engraissement des veaux, des vaches et des bœufs

J. C. FAIVRE

Article assez technique ne semblant pas apporter grand chose à ce qui était déjà assez connue à cette époque sur l’engraissement des animaux.
A consulter en comparaison avec des données contemporaines.

Fiche n° 026 - Des Labours

DUBOIS

Une très passionnante présentation des diverses méthodes et des essais de labours pratiqués dans l’Aube.
Beaucoup de remarques sont intelligentes en particulier au niveau des types et du sens des labours. Il faut reconnaître qu’elles sont encore en usage et qu’elles mériteraient d’être appliqués sur certains sols de notre région.
La présentation des diverses charrues pourrait être utile pour l’écomusée.
A lire pour se faire une idée des efforts d’analyse entreprise par les agriculteurs à cette époque sur leurs méthodes.

Fiche n° 027 - De l’emploi du plâtre en poudre sur les plantes légumineuses

DUBOIS

Récit peu scientifique et relativement anecdotique sur l’emploi du plâtre en poudre.
Il mériterait d’être cité en exemple comme document très discutable sur le plan scientifique. Ne présente qu’un intérêt scientifique et encore !

Fiche n° 028 - Compte – rendu solennel

DUBOIS

Il s’agit d’un résumé fort précis des actions engagées par la Société au cours du dernier trimestre 1826 montrant la diversité et l’importance des travaux entrepris.
On apprend la chute des idées sur le blé Lammas, les difficultés subies par les prairies artificielles qui méritent cependant un regain de développement.
Les progrès en matière de lutte contre le claveu sont soulignés. De même, que le développement de certains résidus de broyage qui ont fini par tomber en désuétude. Il semble cependant qu’il faille émettre quelques réserves sur les activités agricoles menées tant sur le plan de phalaris canariensis que sur le maïs.
L’acquisition du Domaine de Roville semble commencer à intéresser la structure et pourra permettre la création d’une école de jeunes agriculteurs. Enfin, un compte rendu sur les essais portant sur le pois d’hiver et la vesce à fleurs est assez encourageant.
En résumé un document à lire.

Fiche n° 029 - Notices sur quelques plantes légumineuses fourragères

DU PREUIL

Excellent travail de vulgarisation malgré que Mr Du Preuil s’en défende.
C’est un bon résumé de ce qui s’est fait dans une exploitation menée de « main de maître »
Cet article ressemble déjà à des textes écrits précédemment et l’on peut se demander s’il n’y a pas eu « rewriting ».
Il demeure à lire et à méditer car dans certains domaines il est très en avance sur son temps.

Fiche n° 030 - Rapport d’examen d’un mémoire sur les paragrêles présenté par la Société Linnéenne de Paris

Dr PIGEOTTE Rapporteur

Document assez confus qui est bien au niveau de la physique de l’époque.
Il est certain que les idées avancées sont assez floues et qu’elles méritent d’être rectifiées eu égard aux données de la physique contemporaine
Ce document présente un intérêt épistémologique certain.

<Pages
>