Bibliothèque scientifique

biblio_scientifique.png

La Bibliothèque scientifique présentée ici est basée sur "l’Annuaire du Département de l’Aube", annuaire qui présente un intérêt relatif pour le chercheur mais qui peut par contre servir de références pour les amateurs éclairés et le grand public.
Il a été conçu comme document complémentaire en résumant certains textes développés dans les Mémoires de la Société Académique de l’Aube. De ce fait, il comprend des statistiques en particulier sur l’agriculture qui peuvent être utilisés par tous les publics. Il faut souligner cependant que l’on trouve beaucoup d’informations sur le patrimoine historique alors que la partie naturaliste est un peu négligée. Enfin, ce sont surtout les informations de sciences appliquées type agriculture ou aménagement qui prévalent sur les données fondamentales, ce qui est classique dans ce type de document.
Cela, n’empêche que les divers articles analysés sont à lire car ils fournissent une information claire, nette et précise sur des problèmes variés et qu’ils apportent une vision un peu différente des Mémoires de la Société Académique de l’Aube.

NB Il faut souligner l'importance de ce travail d'analyse fait entre 2001 et 2003 par M François Lapoix. Il a vu l'intérêt d'analyser les Annuaires du Département de l’Aube et d'en extraire des résumés clairs. Qu'il soit ici vivement remercié pour ce travail précis, qu'il intitulait pudiquement les "résumées ordonnées"...



<Pages
>

Fiche n° 011 - Sur l’invention d’une herse par S. OUDIN et sur l’effet qu’elle produit.

DUBOIS - FORTIER

Description très technique d’un nouveau type de herse assez révolutionnaire pour l’époque et que les deux rapporteurs ont fait améliorer sur le terrain à Sainte Savine.
Document intéressant pour l’écomusée.
A lire et à comparer avec certains matériels plus modernes.

Fiche n° 012 - Notice sur la culture du sainfoin à 2 coupes

PAILLOT de ST LEGER

Article intéressant car il met en évidence une technique de culture qui veut :
- que le plâtrage des sainfoins soit bien fait.
- que la première coupe soit effectuée du 20 au 30 mai avant le défleurissement.
Cette méthode reste encore valable.

Fiche n° 013 - Compte – rendu de la culture du blé Lammas 3ème partie

DUBOIS

Voici le 3ème article sur ce type de culture qui paraît accréditer l’idée que c’est un blé de printemps parfaitement adaptable à nos régions, moyennant certaines conditions de culture.
Il serait nécessaire de voir si actuellement ce blé continue à être cultivé dans l’aube. Un contact pris avec les établissements Soufflet m’a indiqué que cette variété ne se faisait plus.
Ce document possède donc une valeur historique et expérimentale.

Fiche n° 014 - Coup d’œil sur un ouvrage de M. J-B Victor Yvant, intitulé: Considérations générales et particulières sur la jachère etc….

DUBOIS

Critique assez abrupte de la jachère tant au niveau des cultures que des animaux. Il y a de bonnes idées en particulier celle de vouloir laisser le sol à nu pendant une année ainsi que le risque de voir des espèces végétales peu intéressantes occuper le territoire.
Je crois que cet article pourrait être d’actualité dans le cadre de la mise en place des jachères proposées par les Communautés Européennes.
A lire et à méditer, plein d’intérêt.

Fiche n° 015 - Notice sur un moyen de rendre incombustibles des toits de paille.


Note relativement intéressante présentant un procédé bien connu en Picardie qui s’est généralisé en France et a donné de bons résultats.
Document à lire et à comparer avec d’autres travaux menés en particulier dans l’Ile de Fedrun en Loire Atlantique.
A lire et à commenter.

Fiche n° 016 - Notice sur une terre employée à Vendeuvre pour faire de la faïence.

DELAPORTE

Cette note débute par l’historique de la découverte de cette terre à l’Abbaye de Larivour. L’auteur explique ensuite sa méthode d’analyse fort vieillie qui permet quand même de se faire une idée sur la nature du produit. Eu égard aux terres utilisées en général pour fabriquer la faïence il semble qu’elle soit de qualité moyenne possédant un bon taux d’alumine et de silice. Ce qui manque dans la description ce sont les procédés de cuisson qui influent très fortement sur la qualité des porcelaines. On peut s’attendre à avoir ici des porcelaines lourdes, peu transparentes et délicates à travailler.
Ce document reste malgré tout intéressant à lire même pour un non initié.

Fiche n° 017 - De la nécessité pour un cultivateur d’acquérir les connaissances théoriques de son art.

DELAPORTE

Document de vulgarisation bien menée, intéressant et plein de remarques de bon sens.
Il fait penser au travail des instituteurs itinérants agricoles qui faisaient encore il y a quelques années une besogne considérable sur le terrain et dans les écoles en particulier.
A lire et à méditer. Il serait possible d’en tirer une plaquette didactique à mettre au goût du jour et qui serait diffusée en milieu rural en particulier au niveau des classes et des animateurs.
A lire et à commenter.

Fiche n° 018 - 4ème compte – rendu de la culture du blé Lammas dans le département de l’aube

DUBOIS

Mr Dubois continue son apologie du blé Lammas malgré certaines réticences enregistrées parmi les agriculteurs.
Il semble cependant que les semis relatifs obtenus concernait les terres calcaires et les terres siliceuses qui sont présentés ne soient plus bien à la mode auprès des professionnels.
Nous retrouvons par contre des remarques déjà faites dans les articles précédents sur ce sujet.
A lire et à commenter.

Fiche n° 019 - Proposition faite à la Société d’Agriculture

DUBOIS

Un article qui présente comme un appel au développement et à la communication tant vis à vis des membres de la commission que de l’extérieur.
Des propositions pratiques sont faites aussi au niveau de l’agriculture pour le développement des lainigères (animaux à laine).
Il semble que la société soit en train de « passer un cap »et qu’il faille remonter le moral des adhérents.
Ce document possède un certain intérêt mais ne semble pas primordial.
A lire.

Fiche n° 020 - Avantages qu’on peut tirer des eaux pluviales en les arrêtant momentanément dans les vallées

BRODIEZ - LESAINT

Résumé très clair d’une méthode en usage cette époque dans de nombreux départements français. Elle permet de retenir les limons et d’éviter les phénomènes d’érosion qui peuvent être très importants dans certains secteurs.
Il s’agit de décrire une méthode d’hydraulique agricole très précise prenant en compte tous les paramètres en jeu dans un tel phénomène.
L’auteur insiste aussi sur la nature des espèces à planter, en particulier des bois blancs. Les remarques portant sur le type des méthodes en fonction des sols sont intéressant à souligner, elles sont toutes applicables à l’ensemble des types que l’on rencontre dans la région.
A lire

<Pages
>